Salon du Meuble.Milan 2022 - The grain of our origin

Au Salon du Meuble.Milan 2022 S•CAB exalte la matière et son évolution dans un stand onirique.

Les nouveautés S•CAB sont racontées à l’intérieur d’un stand-conteneur qui combine le pouvoir de synthèse de l’architecture à la capacité d’évocation de l’image.

Le concept, pensé par l’architecte Luca Piatti avec Luisa Battaglia, Directeur artistique et copropriétaire de S•CAB, met l’accent sur la composante matérielle des produits outdoor et indoor de la marque qui, combinée à l’idée créative, donne naissance à tous types de projets. La référence représente également un hommage à la spécialisation initiale de l’entreprise dans le traitement des matières plastiques, dont les caractéristiques originales ont évolué au cours du temps pour arriver aux scénarios récents de recyclage et conversion durable. Un savoir-faire spécifique qui a donné naissance à l’histoire de l’entreprise : le savoir-faire artisanal est une méthode qui a été appliquée aux divers matériaux autour desquels se sont développées les collections S•CAB. « Cette année, nous avons conçu un stand qui vous fera visiter des mondes imaginaires, une invitation à explorer une nouvelle dimension qui dessine notre engagement constant en faveur de solutions d’ameublement de plus en plus dirigées vers le respect de l’environnement, dont HUG de Meneghello Paolelli Associati est un parfait exemple. » a déclaré Luisa Battaglia.

Le visiteur part à la découverte de micro-mondes symboliques : 4 grandes demi-sphères, ouvertes vers l’extérieur, chacune ayant sa propre ambiance, recréée au moyen de tapisseries signées Styl’Editions, c’est ici que les nouvelles collections trouvent l’espace pour s’exprimer : DRESS_ CODE de gumdesign, fauteuil lounge qui joue sur les combinaisons de couleurs, trames et matelassages, de structures et sièges, avec les tables assorties ; HUG, de Meneghello Paolelli Associati, siège conçu selon des critères de durabilité qui, en version fauteuil s’enrichit d’un élément à bande, harmonique et décoratif ; Squid, de RadiceOrlandini DesignStudio, en version allongeable, une extension de gamme de la populaire famille de tables, en version maxi également, où la logique de production a inspiré l’esthétique. D’autres ambiances se succèdent le long d’un parcours interne qui traverse l’intégralité de l’espace d’exposition : trois corners coccon, dans lesquels le monocolore accueille les produits faisant déjà partie de la collection. Chaque niche est caractérisée par une couleur : moutarde, terre cuite et vert clair qui recouvrent les meubles, le plafond et le sol et représentent un moment de pause dans l’utilisation du langage précédent, pour permettre de passer au stimulus suivant.

Un petit bijou de l’installation : la pièce consacrée à Lisa Swing a été conçue pour que le visiteur s’immerge dans un monde de poésie et d’imagination et devienne un élément à part entière de la scène grâce à l’utilisation de grandes images reproduisant un espace magique dans un monde féérique. Une façon d’exprimer au mieux le concept onirique de la balançoire, symbole de l’enfance, dont la légèreté et la dimension du rêve est ancrée dans l’ADN.

   
< back < back

Back to top